Où peut-on suivre une formation de traducteur ou d’interprète ?

 

Vous pouvez étudier la traduction et l’interprétation en général après le gymnase, à l’université de Genève, à la Haute école des sciences appliquées de Zurich ou dans une autre école reconnue. Il est également possible d’accéder à ces métiers après une formation professionnelle validée ou après une formation dans une haute école, par exemple après un cursus linguistique, si tant est que les connaissances de la langue maternelle et des langues étrangères soient solides.

 

Faculté de traduction et d’interprétation (FTI), Université de Genève

La FTI (anciennement Ecole de traduction et d’interprétation, ETI) propose un Bachelor en communication multilingue, un Master en traduction et un autre en interprétation de conférence. Vous pouvez y préparer une thèse en traductologie, en traitement informatique multilingue, en interprétation de conférence ou encore en gestion de la communication multilingue.

Les langues officielles de l’offre de formation de cette faculté sont l’allemand, l’anglais, l’arabe, l’espagnol, le français, l’italien et le russe. D’autres langues peuvent être momentanément disponibles. Les cours sont dispensés en français. Vous trouverez de plus amples informations ici.

 
Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW), Winterthur

La ZHAW propose un Bachelor « Übersetzen » avec les spécialisations « Mehrsprachige Kommunikation », « Technikkommunikation » ou encore « Multimodale Kommunikation ». Elle dispense également le Master « Angewandte Linguistik » qui mène aux diplômes « Konferenzdolmetschen », « Fachübersetzen », « Kommunikationsberatung » ou encore « Sprachliche und kulturelle Integration ». Les cours sont dispensés en allemand et les langues proposées sont le français, l’italien, l’espagnol, l’anglais et d’autres langues pour lesquelles il existe un besoin sur le marché européen. Les combinaisons linguistiques dépendent du cursus choisi. Vous trouverez de plus amples informations ici.

 

École de linguistique appliquée (Schule für Angewandte Linguistik SAL) à Zurich

La SAL propose une formation en cours d’emploi de trois ans, préparant au diplôme de traducteur, dans les langues suivantes : allemand, français, anglais, italien et espagnol. Le titre obtenu à l’issue de cette formation s’intitule « Traducteur/trice diplômé(e) SAL ». Il est ensuite possible de suivre un master à l’ikf de Lucerne. Vous trouverez de plus amples informations ici.

 

HDS St-Gall

La HDS de St-Gall propose aux diplômé(e)s d’études supérieures et aux personnes ayant une grande expérience pratique de la traduction une formation continue préparant au titre de « Traducteur/trice diplômé(e) HDS ». Langues proposées : allemand, anglais, français, italien, espagnol, portugais, russe, bosniaque, serbe et croate. Vous trouverez de plus amples informations ici.

 

Outre les formations de traducteur, il est possible de suivre les formations de différents instituts. L’université de Lausanne propose par exemple une formation en traduction littéraire. La Haute école internationale de pédagogie curative de Zurich (Interkantonale Hochschule für Heilpädagogik) propose un cursus d’interprète en langue des signes. Il est également possible de se spécialiser dans l’interprétation judiciaire ou la traduction interculturelle. Les interprètes judiciaires travaillent pour les autorités, les postes de police et les tribunaux. Les traducteurs interculturels permettent la compréhension entre les interlocuteurs de langue et surtout de culture différentes.