Quelle est la différence entre la traduction et l’interprétation ?

 

Les différences entre la traduction et l’interprétation sont grandes et les néophytes ne les connaissent pas expressément.

 

Le traducteur, comme l’interprète, transfère d’une langue étrangère vers sa langue maternelle un discours écrit ou parlé. Les connaissances linguistiques nécessaires dépassent de loin la maîtrise d’une langue utilisée au quotidien et les connaissances spécialisées sur le thème abordé sont capitales.

 

Les traducteurs travaillent avec un texte et en font une traduction écrite (généralement). Ils travaillent toujours vers leur langue maternelle et traduisent des textes très divers, dont des documents officiels, des courriers, des textes publicitaires ou encore des notices d’utilisation.

 

Les interprètes transfèrent oralement d’une langue source dans une langue cible un discours oral (en général). Ils travaillent dans la plupart des cas d’une langue étrangère vers leur langue maternelle, rarement dans l’autre sens. Cela rend possible la communication entre des personnes de langue et de culture différentes. On distingue d’ailleurs interprétation simultanée et interprétation consécutive. L’interprétation simultanée est un transfert direct et immédiat du discours oral, alors que l’interprétation consécutive est un processus où l’interprète assimile d’abord le contenu et le transfère ensuite. D’autres formes d’interprétation et d’autres formations incluent l’interprétation judiciaire et l’interprétation en langue des signes.

 

Dans le cursus de formation à la traduction, l’étudiant s’entraîne à analyser un texte écrit et à le reformuler dans une autre langue de façon à ce qu’il soit compréhensible par les lecteurs de la culture de la langue cible. Cela ne concerne pas seulement les mots, mais également toute la construction du texte ou sa présentation. Le traducteur doit travailler de façon très précise et soigner le détail.

 

Dans le cursus de formation à l’interprétation, l’étudiant s’entraîne à comprendre et analyser rapidement un texte oral, à organiser son contenu par ordre d’importance, puis le rendre oralement dans la langue cible avec assurance. Des stratégies telles que l’intuition, l’identification et la structuration du discours ainsi que la vérification de ses propos sont travaillées et répétées. L’interprète doit savoir prendre une décision spontanément et rapidement et travailler sous pression.

 

Pour en savoir plus sur les formations de traduction et d’interprétation : Devenir traducteur ou Devenir interprète.