Devenir réviseur

Vous souhaitez devenir relecteur/correcteur ou réviseur ?

Cette page vous donne des informations sur les possibilités de formation de relecteur/correcteur et de réviseur. 

Formation relecteur/correcteur

Si vous voulez devenir relecteur ou correcteur, vous pouvez suivre la formation de « correcteur/correctrice avec brevet fédéral » (BF).

 

Formation relecteur/correcteur : Association suisse pour la communication visuelle Viscom

 

Après cette formation, vous aurez les aptitudes et les connaissances requises pour effectuer, contrôler et surveiller de manière indépendante les travaux de correction et de révision. Vous répondrez à des exigences élevées sur le plan des connaissances linguistiques et des techniques professionnelles.

Vous connaîtrez les techniques du prépresse, les procédés d’impression ainsi que du façonnage et vous saurez justifier, à l’oral comme à l’écrit, les corrections apportées.

La formation développe les principales compétences professionnelles suivantes. Le relecteur/correcteur BF :

  • applique les règles de sémantique, de morphologie, de syntaxe, d’orthographe et de grammaire avec assurance ;

  • effectue selon les directives tous les travaux, allant de la préparation du manuscrit à la tierce en machine ;
  • corrige et révise les ouvrages de ville, les pages des journaux, les labeurs et périodiques ainsi que les pages Internet et
  • applique les règles techniques et typographiques.

Le relecteur/correcteur BF est capable de travailler à pleine concentration sur une longue durée. Il ou elle est responsable de l’exactitude linguistique et typographique du texte corrigé qu’il fournit. Le relecteur/correcteur BF dispose de connaissances générales étendues pour reconnaître et corriger les indications erronées. 

Formation réviseur/réviseuse

Formation réviseur/réviseuse : Schule für Angewandte Linguistik, SAL (Ecole de linguistique appliquée)

 

Ce qui est caractéristique du métier de réviseur, c’est que le professionnel est confronté à des tâches et des exigences très diverses. Devenir réviseur signifie être polyvalent. Pour tenir compte de cette hétérogénéité, la formation de l’Ecole de linguistique appliquée SAL adopte une approche particulièrement généraliste.

 

Formation réviseur/réviseuse : Medienschule Nordwestschweiz, MNS (Ecole de journalisme de Suisse centrale)

 

Le travail sur des projets littéraires dans des maisons d’édition et des organisations exige, d’une part des connaissances en organisation, en stratégie et en économie d’entreprise, et, d’autre part, des compétences relatives au texte et aux informations. Ces deux aspects sont rassemblés dans le cursus d’apprentissage avec mise en pratique de réviseur diplômé MNS (« diplomierten Lektorin/zum diplomierten Lektor MNS ») A cela s’ajoute un module conséquent de formation aux nouveaux médias.